Recréer du lien avec le secteur scolaire

Le volley-ball a quasiment disparu du secteur scolaire et des programmes et ce, malgré les outils développés et mis en place destinés à l’apprentissage au collège. Quelles en sont les raisons ?

Les difficultés d’entrée dans la discipline tant pour les enseignants que pour les élèves, les barèmes trop élevés et inadaptés au baccalauréat qui entraînent plus d’échecs que de réussite sont parmi les explications possibles. Ce n’est donc pas seulement en relançant le programme Educ’ Volley qui est d’un apport pédagogique indiscutable, que la place de notre sport dans les écoles évoluera.

Il faut donc de notre point de vue agir beaucoup plus en amont, sur la formation des enseignants. Ce travail de fond doit se faire dès l’école primaire, en développant des partenariats entre collectivités, clubs, établissements et en mettant en place des outils pédagogiques adaptés, dès l’âge de 6 ans. Une telle approche peut de plus générer de nouveaux revenus. Plusieurs pays le font avec succès si l’on regarde les expériences au Canada pour l’Amérique du Nord, les Pays-Bas ou la Suisse pour l’Europe ou encore le Rwanda pour l’Afrique et le Japon pour l’Asie.

L’objectif à l’école primaire n’est pas nécessairement d’apprendre à jouer au volley pour faire de la compétition, mais plutôt d’utiliser le volley-ball comme un support d’épanouissement chez l’enfant sur le plan psycho-moteur et comportemental. Le volley dispose de nombreux atouts pour préparer l’enfant à sa vie future : esprit d’équipe, coopération, coordination, résolution de problèmes, communication, pas de contacts. Il faut que nous puissions capitaliser sur ces avantages, les valoriser et les « vendre ».

Pour la pratique du volley-ball dans le secondaire, là encore, appuyons-nous sur les volleyeurs enseignants d’EPS et aidons-les à inciter les autres enseignants à intégrer le volley dans leurs programmes. Proposons à nos techniciens de réaliser des interventions en STAPS au travers de partenariats « stratégiques », et dans le cadre des formations professionnelles continues.

Enfin, la fédération doit réaliser un lobbying important auprès des inspecteurs d’Académie et de l’Education Nationale, de l’UNSS, l’USFEN et l’UGSEL pour parvenir à ré-implanter le volley dans les programmes du baccalauréat. La présence à nos côtés d’André Leclercq, membre du Conseil Supérieur des Programmes de l’Education Nationale, nous sera bien entendue précieuse pour aborder cet enjeu de la meilleure des façons.


Voir tous les axes de notre projet

Notre programme est ici
Publicités

Une réflexion au sujet de « Recréer du lien avec le secteur scolaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s